Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2011

La parure "Princesse" :

Vous vous rappelez de mes boucles d'oreille "Princesse" ? Voilà le collier assorti...Pour le réaliser, rien de plus simple: des perles à écraser, environ 40 cm de fil câblé, 12 perles à facettes de 4 mm et 6 perles de verre de 6 mm. Attention ceci dit: le motif "perle à facette - perle de verre - perle à facette" doit être bloqué de chaque côté par une perle à écraser, et être disposé tous les 5 centimètres sur votre fil câblé..

Et voilà !

La bague "Tortue"

Voir également le "Cristaligne 2" pour les explications.

La bague "Ronde"

Voir le "Cristaligne 2" pour les explications.

La bague "Croisée"

Voir le livre "Cristaligne 4" pour les explications.

Types de fermoirs et de montures :

En ce qui concerne les boucles d'oreille, les systèmes pour oreilles percées et les clips ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients - et aussi leurs inconditionnels et leurs détracteurs.  Simplement, les montures pour oreilles percées sont le plus souvent en or, en plaqué or ou en argent, ce qui est logique pour une petite perle de culture, mais un peu moins pour une perle sans valeur. Les clips à ressort doivent tenir suffisamment sans pincer trop douloureusement l'oreille.

C'est sans doute dans le domaine des fermetures de collier que l'on enregistre la plus grande variété.  Le plus classique est le fermoir à vis: deux petits tubes, fixés aux deux extrémités, se vissent l'un dans l'autre.  En fait, la sécurité est moins grande qu'il n'y paraît, surtout si le pas de vis est court, car les mouvements peuvent provoquer un dévissage progressif !.
Le fermoir à cliquet comporte deux parties qui s'encastrent en débloquant un ressort: efficace, à c…

Les boucles d'oreille "Joaillerie":

Merci au passage à la perleuse Patanoque - présente notamment sur les forums "L'Ile aux perles" et "HDPS - Histoires de perles" -  pour ses explications on ne peut plus claires..

Voici ma version de ses boucles d'oreille :

Types de perles :

Les perles se présentent sous forme géométrique, on mesure généralement leur diamètre en millimètres.

Cube: perle carrée - en volume - dont les facettes sont d'égales dimensions;Facette: Opaque ou translucide, en cristal ou en verre, elle est biseautée, moulée ou taillée. Elle est ovale ou ronde et on mesure sa longueur.  La facette "taille anglaise" est une facette sphérique.Perle ronde: Il en existe de différentes tailles, en verre, en bois,...;Robolle: Perle cylindrique aux sections aplaties;Rocaille: Petite perle ronde et régulière. La rocaille de 2,5 mm de diamètre est la plus courante.  On peut cependant la trouver dans le commerce sous une autre unité de mesure: 2 mm = 10°; 2,5 mm = 9°; 3,5 mm = 7°;Sequin: Perle ronde, pleine et aplatie et trouée de manière décentrée;Tube: Perle allongée de forme cylindrique, dont on mesure la longueur en millimètres;Toupie: Perle de forme hexagonale, opaque ou translucide, en cristal ou en verre.Source: A.-S. Chabanon, "Perle…

Matériel utilisé et teintes des perles

Matériel:
Apprêts = Petits accessoires permettant la réalisation et la finition des bijoux;Fils:Fil de Nylon: Transparent ou semi-opaque, il est souple et légèrement extensible. Le fil de Nylon le plus fréquemment utilisé - du moins pour réaliser les bijoux dont les photos sont présentes sur mon blog - est le Nylon 0,25 mm de diamètre Fil câblé: Composé de plusieurs fils de laiton torsadés et gainés de Nylon, il est solide et conseillé pour les enfilages de perles lourdes ou coupantes;Fil de laiton: Fil métallique.Les clous (ou tiges):Clous à tête: Tige métallique rigide à embout plat.  La tête bloque les perles à l'enfilage, et on en recourbe l'extrémité avec une pince à bouts ronds;Clou à boucle: Tige métallique se terminant par un anneau.  On en recourbe aussi l'autre extrémitéLes perles à écraser:Ce sont des perles de serrage en métal qui bloquent les perles sur le fil. On les aplatit avec une pince plate.Les attaches de boucles d'oreille:Dorés, cuivrés ou argentés, …

Les secrets d'un collier réussi:

Les éléments d'un collier doivent se mettre mutuellement en valeur par la symétrie ou au contraire par des juxtapositions inattendues.

Avant d'enfiler les perles de votre futur collier, disposez-les devant vous et composez, toujours en partant du milieu de ce qui sera le devant, l'arrangement le plus esthétique et le plus harmonieux, en tenant compte à la fois de la forme, de la taille et de la couleur des perles choisies.

Pour mettre en valeur vos perles - y compris les belles imitations de perles fines -, séparez-les par une petite perle-tube en métal qui les empêchera de s'abîmer par frottement.

Ok.. Maintenant passons à la disposition des perles:
Alternance régulière: Déterminez le motif de base et répétez-le jusqu'à obtention de la longueur désirée;Alternance irrégulière: Enfilez les perles dans un ordre aléatoire, mais en les regroupant en sections de même longueur;Symétrie par rapport au centre: Choisissez tout d'abord la grosse perle qui deviendra le pôl…

Encore des infos sur les perles...

Si comme moi vous êtes passionnées par les perles, vous êtes sûrement déjà allées dans un magasin spécialisé où on vend entre autres des perles à facettes AB. Savez-vous ce que ces lettres signifient? Oui? Tant mieux ! Non? C'est pas grave, je vous l'expliquerai plus tard.

A très vite !

Bague "Baroque":

Je vous invite à jeter un oeil dans le premier fascicule "Cristaligne" pour les explications relatives à ce modèle.

La bague "Cosmos"

Voir "Cristaligne n°3" pour les explications. Vous verrez une similarité avec la bague "Flocons" (sauf qu'ici, une perle à facettes de 4 mm a été remplacée par une perle goutte).

La parure "Rice variations":

Voir le livre "Bagues 2" aux éditions Dronten pour les explications.

La parure "Charm":

L'art des finitions :

La réussite d'un bijou dépend pour une bonne part de la qualité des finitions: des détails raffinés donneront à votre collier ou à votre bracelet cette inimitable touche "bijoutier" qui les distinguera d'un travail d'amateur.

Ne négligez donc pas cette étape et investissez dans les accessoires, que vous trouverez facilement dans les magasins de fournitures pour bijouterie.  Il existe même des boutiques en ligne sur Internet, où vous pourrez commander à la fois les perles et leurs compléments (fermoirs de tous types, montures de boucles d'oreille, lacets en cuir et fils ton sur ton,...).  Sur un bracelet ou un collier fait maison, le point faible réside souvent dans le raccord entre les fils de perles et le fermoir.  Quels que soient le système d'enfilage et le type d'attache, camouflez soigneusement tous les noeuds d'arrêt.



Source: W. Strabello et G.Cristanini, "Bijoux et décors en perles", éd. La Margelle

Le pendentif "Fabulous"

Voir le livre "Bagues" aux éditions Dronten pour les explications...Sachez par ailleurs que ce modèle est présenté sous forme de parure (pendentif et bague assortie).

Le pendentif "Reflection"

Voir le livre "Bagues" aux éditions Dronten pour les explications.

Collier "Fleurs d'or"

Voici le collier "Fleurs d'Or ancien"...Le matériel utilisé et les explications:


Matériel:
Un fermoir;Deux calottes;26 perles à facettes de 3 mm;12 perles de verre de 4 mm;perles de rocaille;4 perles à facettes de 4 mm;4 perles métalliques en forme de rosace;Fil de nylon 0,25 mm.Explications:
Après avoir fixé le fil sur le fermoir à l'aide d'une calotte, enfilez les perles suivantes, dans l'ordre:14 perles de rocaille;une perle à facettes de 3 mm;une perle de verre de 4 mm;une perle à facettes de 3 mm;Modèle à répéter six fois, de manière à avoir 6 perles de verre et 7 rangées de rocailles.
Ensuite, enfilez une perle à facettes de 3 mm, puis les 4 perles métalliques séparées par des perles à facettes de 4 mm;Reprenez l'étape n°1 avant d'enfiler la calotte et de joindre l'autre bout au fermoir.

Bon perlage !!!